En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

OFFICE DU TOURISME DES BALCONS DU LYONNAIS

Consulter le programme des animations :

http://www.otbalconslyonnais.fr/

Promenades et randonnées

En suivant les "panneaux jaunes" du PDIPR (Plans départementaux des itinéraires de promenade et de randonnée)  vous pourrez sillonner les chemins ruraux à la découverte des sites naturels et des paysages ruraux.

Balades JarréziennesBalade Jarrézienne à vélo

Suggestion : une petite promenade patrimoniale

Du Violon au Moulin Rose, ce petit circuit pédestre proposé par le groupe mémoire permet de découvrir les principaux éléments de notre patrimoine communal; comptez une petite heure.

Première partie (facultative)

Au départ du Violon, à la gare d'Orliénas (sur la D36E)

  • continuer sur la D36E , vue sur le village de Soucieu, la voie traversait les champs puis la vallée du Furon,
  • rejoindre la D30 à droite (attention, passage du pont dangereux) un peu après le pont, au niveau de la loge, on peut apercevoir à droite, dans les feuillages, les piles du pont de chemin de fer, dont le tablier en métal était encore en place dans les années 60
  • arrivée place du Pillot

Deuxième partie : départ de la place du Pillot

  • Prendre au nord, la rue des Fournettes, les garages se trouvent exactement sur l'ancienne voie, un petit pont enjambait l'actuelle montée des terreaux, on en voit encore la marque dans le mur de l'entrepôt de la voirie - on ne peut aller plus loin sur le tracé de la voie,
  • prendre à gauche, montée des Terreaux, puis après le portail vert
  • prendre à droite, la montée des soeurs on trouve en contre-bas de la placette de la passementière, l'ancienne prison, sur la traverse des Terreaux, puis on arrive au chevet de l'église.
  • prendre à droite, montée de Verdun face à l'ancien presbytère dont le portail est orné du croisillon rescapé de l’étêtage de la Croix monumentale pendant la Révolution mais toujours située place de l'église malgré un petit déplacement vers le sud
  • prendre à droite montée des Littes on retrouve le tracé du train, à gauche le café des voyageurs avec son enseigne complètement délavée et la petite gare dont on aperçoit la façade à deux portes encadrées de briquettes rouges, le petit bâtiment qui abritait "les commodités", le puits pour alimenter les locos à vapeur
  • prendre à gauche rue du Perron qui suit le tracé courbe de la voie, à droite, belle vue sur la vallée du garon
  • prendre à gauche le chemin de la Chapitelle à ce carrefour un petit pont enjambait la voie ferrée qui continuait à cheminer en direction de Messimy, c'est aussi le chemin de Compostelle (coquille sur le chêne à gauche) jusqu'au panneau explicatif de la Vallée du Barret,
  • suivre les panneaux jaunes du PDIPR, belle vue sur Chaponost, Brindas, on traverse la D.30
  • continuer au-delà de la route le sentier s'enfonce en direction du Garon qu'il traverse par un beau viaduc en pierre qui menait au moulin de Maître Rose.

RETOUR :

  • On peut revenir par la route jusqu'au chemin de la Genardière sur la droite,
  • puis à droite, rue Antoine Traive jusqu'à la place de Verchery où a été tournée, en juillet 2005, la scène du bal du film "Le temps des porte-plumes".
  • Prendre à gauche place Marie Pauline Jaricot, la rue César Geoffray (fondateur des chorales «A Cœur Joie», remarquer les fondations des maisons à même le rocher,
  • Suivre la D.30 sur plusieurs centaine de mètres, prendre à gauche la  rue Abbé Deflotrière. On longe la salle Saint Jean, l'une des dernières salles paroissiales contenant encore (pour combien de temps ?) rideau de scène et décors peints, bastions de la vie culturelle rurale du début du XXème siècle. Revenir sur ces pas pour reprendre la RD30, traverser le village par la rue de la Poste puis la route de Mornant pour rejoindre la place du Pillot puis éventuellement le Violon.